IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topicStart Poll

En ligne · [ Standard ] · Linéaire+

> Multiplicateur De Focale & Crop Factor

piotr
post 17/07/2008 22:40
Message #1


Sale con
****

Groupe : Modérateurs
Messages : 2 054
Inscrit le : 16/05/2002 23:00
Lieu : Donnery (F-45450)
Membre no. 18



Le multiplicateur de focale (en anglais crop factor qui signifie littéralement "facteur de recadrage") désigne la valeur par laquelle il convient de multiplier la valeur de la longueur focale d'un objectif photographique qui serait monté sur un boîtier reflex numérique dont le capteur est plus petit que le format 24 × 36. Le but est de déterminer le grossissement effectif.

Vous pourrez vous reporter sujet traitant des différentes tailles de capteur pour avoir une idée des rapports en jeu.

Le critère essentiel en la matière est bel et bien la taille du capteur : plus le capteur sera petit, et plus le multiplicateur de focale sera grand. Prenons un exemple illustré :

user posted image

La photo occupe sur le négatif en haut un espace de 36 mm de large sur 24 mm de haut, et a été prise avec un téléobjectif de 200 mm. Chaque objectif forme l'image par un cercle image qui peut être de différente taille en fonction de la construction même de l'objectif, et sur l'illustration, en bleu, est matérialisé le cercle image d'un téléobjectif de 200 mm de focale produisant un cercle image assez grand pour recouvrir toute la surface du négatif.

Comme la plupart des réflexes numériques ont un capteur plus petit que 24 × 36, le capteur ne "verra" littéralement qu'une portion du cercle image. Le rapport entre la portion vue par le capteur de petite taille et la portion vue par un support plein format désigne donc le multiplicateur de focale. Dans les faits, cela produit les mêmes effets que d'utiliser une focale plus grande (comprendre : zoomer plus).

La zone vue par un capteur d'appareil photo numérique courant est matérialisée en violet sur le schéma. La focale de l'objectif reste la même, mais le champ vu diffère.

Sur l'illustration du bas, on peut faire aisément la comparaison entre un capteur plein format (24 × 36 mm) et un capteur de type APS-C, qui de part sa taille de 24 × 16 mm recouvre un champ nettement plus petit.

Les tailles des capteurs sont directement déterminés par les choix économiques et commerciaux des constructeurs. On comprendra qu'un capteur plein format coûte cher car il contient forcément beaucoup plus de photosites qu'un capteur plus petit. C'est pour cette raison que les capteurs plein format sont réservés aux appareils les plus exigents. Un capteur plein format a donc un multiplicateur de ... 1.

À l'heure actuelle, la majorité des reflexes numériques sont équipés d'un capteur de type APS-C de 24 × 16 mm donc, qui représente visiblement un bon compromis en termes de qualité d'image et de coûts de production. Leur multiplicateur est de × 1,5. Ainsi, un objectif de 28 mm monté sur un Nikon D200 produira le même champ visuel qu'un objectif de 42 mm monté sur un Nikon F2E à film, plein format.

La raison pour laquelle les multiplicateurs de focale sont toujours pris en considération réside dans le fait qu'on utilise des objectifs prévus pour une monture déterminée, que ce soit Canon EF-S ou Nikon F par exemple, et qui obéissent à des caractéristiques mécaniques et optiques bien précises, alors que le capteur lui, est beaucoup plus petit que film 24 × 36 qui était le seul support existant à l'époque où ont été conçues ces montures. Cela permet par ailleurs d'avoir des repères tangibles par rapport au système bien connu établi avec le 24 × 36.

Pour synthétiser parmi les capteurs les plus connus :

- Les capteurs de type APS-H Canon ont un multiplicateur de × 1,3
- Les capteurs de type APS-C Nikon/Sony/Pentax/Minolta ont un multiplicateur de × 1,5
- Les capteurs de type APS-C Canon ont un multiplicateur de × 1,6

Le multiplicateur de focale est une véritable aubaine pour les circonstances où on recherche de forts grossissements, ainsi, l'utilisation des téléobjectifs s'en trouve encore plus augmentée.

En revanche, on l'aura compris, c'est problématique pour les objectifs grand angle, où à cause du coefficient multiplicateur, ils ne sont plus si grand angle que ça.


--------------------
"Des asiles de cons ... On devrait construire des asiles de cons, mais vous imaginez un peu la taille des bâtiments ! - André Dussolier

user posted image
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

Reply to this topicTopic OptionsStart new topic
 

Version bas débit Nous sommes le : : 22/10/2017 09:18